AGILITY

Présentation de la discipline

L’Agility est une discipline sportive à vocation de jeu et de complicité. Elle a vu le jour en Angleterre en 1978 par un anglais passionné de chevaux qui décida de proposer au public un mini-parcours équestre. Mais ce sera qu’en 1987 que la discipline arrivera en France par la société centrale canine lors d’une sous-commission aux fins de promotion et de développement du territoire. Le premier championnat de France aura lieu en 1989 lors d’une exposition à Longchamp situé près de Paris .En revanche c’est seulement en 1992 que la Commission Nationale d’Education et d’Agility se créa et  proposa des licences d’Agility (CNEA).

Tous les chiens qui ont finis leur croissance, LOF ou non LOF sont autorisés à pratiquer cette discipline à condition d’avoir eu des bases solides d’éducation.

Pour pratiquer celle-ci le chien doit faire preuve de qualités intrinsèques tels que : le courage, adaptabilité, vivacité, souplesse, écoute, compréhension, confiance et de jeu car le maitre le conduit sans collier ni laisse. Le maitre doit être patient, à l’écoute de son chien, cohérent et conduire correctement son chien qui évolue en toute liberté.

La spécificité de cette discipline est la complicité qui unit le couple maitre/chien dans un programme complet composé de 20 obstacles maximum (16 pour les débutants), le tout dans un temps chronométré.

Les obstacles à franchir sont :

Les sauts (ex : simples, longueur, oxers, le pneu, le mur), la passerelle, la balançoire, la palissade, le slalom, les tunnels souple ou rigide ainsi que la table.

En France, les chiens sont répartis en 4 catégories suivant leurs taille au garrot afin d’adapter l’obstacle au physique et à la morphologie du chien :

Catégorie A

Jusqu’à 36.9 cm au garrot

Catégorie B

De 37 cm à 46.9 cm au garrot

Catégorie C

A partir de 47 cm

 

Catégorie D

Les chiens de grandes tailles et les molossoïdes

 

 

Cette variabilité permet l’organisation de concours à « thème » où toutes les situations peuvent-être imaginées. Le nombre d’exercices et de difficultés allant en grandissant en fonction des échelons. Ceci en fait une discipline ludique et attrayante.

Pour pratiquer l’Agility, il faut faire partie d’un club canin et être muni d’une licence donné par la Commission Nationale d’Education et d’Agility (CNEA).